Broderie machine et compétence numérique

Daniel K. Schneider • 4 novembre 2021
photo du poster

On argumente que la broderie machine permet d'enseigner et d'apprendre des compétences numériques ! Mettez le poster (attaché en PDF) sur un mur de votre fablab.

J'ai restylé un peu un poster (en anglais) que j'avais filé aux responsables du CréaLab à Lille (un fablab de l'INSPE dédié à la formation des enseignants et des élèves). J'ai eu la chance de visiter ce labo remarquable après avoir donné une communication dans la journée du numérique "Fabriquer pour apprendre & se former à l’ère du numérique" (nov 2019). La nouvelle version du poster a une bande avec les couleurs du FacLab et il est maintenant affichée derrière notre brodeuse.

Une version un brin plus académique du poster a été présentée comme poster à AECT 2019. Voici un extrait traduit automatiquement du "handout" pour le poster de l'AECT (version wiki)

La broderie numérique peut être utilisée comme un moyen motivant pour enseigner diverses compétences en matière de TIC, en plus de la conception et des compétences générales. La littérature aborde quatre raisons pour l'utilisation pédagogique de la conception et de la fabrication assistées par ordinateur (CFAO), appelée " conception et fabrication numériques ", " conception et technologie " ou " fabrication " dans un contexte non industriel : (1) Elle permet l'enseignement de la programmation (Brady, 2017), du dessin vectoriel, des mathématiques, des questions environnementales et sociétales. (2) Le " making " enseigne la planification et la coopération, et développe des compétences métacognitives (Blikstein, 2013). (3) Elle favorise les compétences de conception essentielles pour l'économie future (Barlex, 2011). (4) Les enseignants peuvent créer ou adapter des objets d'apprentissage constructifs (Zuckerman, 2010). Nous allons développer l'utilisation de la broderie numérique pour enseigner les compétences en matière de TIC.

Les écoliers n'acquièrent pas "naturellement" une culture numérique. En particulier, la jeune génération semble peu maîtriser les logiciels professionnels et s'impliquer peu dans la création d'artefacts techniques (Kirschner & de Bruyckere, 2017 ; Baron & Bruillard, 2008). Le cours de Gershenfeld (2005) "how to make almost anything", caractérisé par une pédagogie par projet, une organisation en flux tendu et une forte collaboration entre les étudiants a servi de modèle pour créer des fab labs émancipateurs et pédagogiques. Dans le même temps, le Do It Yourself (DIY) et l'artisanat ont été ravivés par la conception numérique et le partage en ligne. Des initiatives visant à développer la culture numérique ont été lancées dans de nombreux pays et devraient envisager d'introduire la conception et la fabrication numériques, car elles peuvent jouer un rôle d'intégration entre la technologie, l'informatique, le design, l'art et les matières standard, et aider à surmonter certaines des difficultés liées à l'adoption des TIC (Barlex, 2011).

Selon Blikstein (2013), les éducateurs qui introduisent le " making " dans leurs cours se réfèrent au constructionnisme de Papert, ainsi qu'aux pédagogies libertaires de Freire ou Freinet. Le making incarne la nature humaine en tant que "main en action" façonnant l'environnement et soulève des défis qui requièrent créativité et compétences techniques. Associée à la pensée conceptuelle, elle pourrait développer les compétences du XXIe siècle, telles que la compétence numérique, les stratégies de résolution de problèmes et l'autorégulation.
La plupart des initiatives qui introduisent la fabrication dans l'enseignement général se concentrent sur l'impression 3D. Nous postulons que la broderie numérique mérite une place plus importante : il s'agit d'une technologie fiable, peu risquée et qui ne véhicule pas les stéréotypes associés à l'ingénierie. La broderie permet de créer des objets qui ont une connotation positive et transformatrice (Gell, 1998). Dans les makerspaces scolaires, on trouve l'impression 3D, la découpe laser, la découpe de vinyle et l'électronique. La broderie est absente, malgré la saveur artistique du textile (Kafai et al., 2010), qui favorise la pensée créative plus que la robotique préférée par de nombreux enseignants en TIC. Il permet de développer le dessin vectoriel (la base du multimédia et du design numérique), le traitement de l'image et l'utilisation de logiciels complexes. Il développe des compétences non techniques telles que la conception, la compréhension des contraintes matérielles, la collaboration et le "craftivisme".

La broderie informatisée est un point d'entrée intéressant vers la CAO/FAO et l'informatique. Par rapport à la découpe laser, la broderie est moins coûteuse. Par rapport à l'impression 3D, la broderie est beaucoup plus rapide. Par rapport à ces deux méthodes, la broderie présente moins de risques potentiels pour la santé et est plus respectueuse de l'environnement. Elle pourrait intéresser les enfants créatifs qui ne sont pas attirés par l'ingénierie et pourrait être enseignée en synergie avec les cours de dessin.

Baron, G. & Bruillard, E. (2008). Technologies de l’information et de la communication et indigènes numériques : quelle situation ? STICEF, 15, 1–12.

Barlex, D. (2011). Dear minister, this is why design and technology is a very important subject in the school curriculum. Design and Technology Education, 16 (3), 9-18.

Blikstein, P. (2013). Digital Fabrication and Making in Education: The Democratization of Invention. In J. Walter-Herrmann & C. Büching (Eds.), FabLabs: Of Machines, Makers and Inventors, Bielefeld: Transcript.

Brady,C. K. Orton, D. Weintrop, G. Anton, S. Rodriguez & Wilensky, U (2017). All Roads Lead to Computing: Making, Participatory Simulations, and Social Computing as Pathways to Computer Science, IEEE Transactions on Education, 60 (1), 59-66.

Gell, A. (1998), Art and Agency. An Anthropological Theory, Oxford: Clarendon Press.

Gershenfeld, N. (2005). FAB: The Coming Revolution on Your Desktop. From Personal Computers to Personal Fabrication, New York: Basic Books.

Kafai, Y. B; Peppler, K.A., Burke, Q, Moore M. & Glosson D. (2010). Fröbel's forgotten gift: textile construction kits as pathways into play, design and computation. Proceedings of IDC '10.

Kirschner, P. & De Bruyckere, P. (2017). The myths of the digital native and the multitasker. Teaching and Teacher Education 67, 135-142.

Zuckerman, O. (2010). Designing digital objects for learning: lessons from Froebel and Montessori, International Journal of Arts and Technology 3 (1) 124-135.

Bien entendu la broderie a un potentiel plus large. Déjà, la compétence numérique inclut également un certain nombre de "soft skills". Voici l'extrait traduit d'un texte écrit pour une démo à FabLearn 2020 (version wiki)

La broderie numérique, comme toute autre technologie de fabrication, permet d'apprendre (i) des compétences numériques comme la programmation [1] ou le dessin vectoriel, (ii) des connaissances disciplinaires et des questions sociétales, (iii) des compétences de planification, de coopération et de métacognition [2] et (iv) des compétences de conception [3]. Il peut également être un outil intéressant pour le craftivisme [10].

Chu et al. [11] définissent l'état d'esprit du fabricant comme une combinaison d'auto-efficacité, de motivation et d'intérêt. L'auto-efficacité est décrite comme un processus identitaire : "La théorie sociale cognitive de l'auto-efficacité de Bandura suggère que l'enfant qui pense : "Je PEUX (je suis capable de) fabriquer des objets technologiques" peut évoluer vers la pensée "Je PEUX ÊTRE (j'ai la possibilité d'être) un fabricant", et finalement vers "Je SUIS (je m'identifie comme et je veux être identifié comme) un fabricant". O'Donovan et Smith [12] présentent un modèle d'identité de fabricant qui ne prend que partiellement forme dans les espaces existants observés et suggèrent de relier les capacités des espaces de fabrication à un contexte social et culturel plus large. Au-delà du processus de devenir un fabricant qui est encouragé dans le contexte social des espaces de fabrication, la fabrication permet d'exprimer et de réfléchir à d'autres identités sociales.

Forehand [15] explore la criticité de l'artisanat féminin. "Avec la technologie numérique qui émerge comme un point de pouvoir et de créativité au sein de la profession, les métiers traditionnellement féminins peuvent être saisis comme des outils pour réimaginer les identités des femmes, en favorisant les cultures de l'artisanat numérique et en développant des opportunités futures qui peuvent positionner différemment la relation des femmes au travail et à l'ingéniosité." Dans un domaine connexe, Katz-Buonincontro & Foster [13] affirment que "le dessin d'avatars révèle des portraits significatifs de l'identité raciale et académique des étudiants." Amit Zoran [14] associe le style créatif - qui a fait l'objet de nombreuses études - à l'identité. "Par style créatif, j'entends les variations formelles dans les œuvres d'art ou le design qui transmettent des informations sur l'identité personnelle et sociale". Il s'agit d'une variation de la définition de Wiessner du style comme une variation formelle dans la culture matérielle qui transmet des informations sur l'identité personnelle et sociale." Zoran soutient également que le style personnel en tant qu'identité personnelle nécessite une imperfection. Bajra [5] rapporte un échange interculturel réussi grâce à une activité de broderie.

[1] Ursula Wolz, Seoyen Lee, James Mulligan & Paulina Valdivieso. 2019. Code Crafting Curriculum: A Textile Crafts Approach to Computer Science. In Proceedings of the 50th ACM Technical Symposium on Computer Science Education (February 2019), 1239-1239. https://doi.org/10.1145/3287324.3287532


[2] Paulo Blikstein. 2013. Digital fabrication and ‘making’ in education: The democratization of invention. In FabLabs: Of machines, makers and inventors, J. Walter-Herrman and C. Büching (Eds.). Transcript Publishers, Bielefeld, Chapter 1, 1-21.


[3] David Barlex. 2011. Dear minister, this is why design and technology is a very important subject in the school curriculum. Design and Technology Education, 16, 83 (2011), 9-18.


[4] Yasmin B. Kafai, Kylie A. Peppler & Quinn Burke. 2010. Fröbel's forgotten gift: textile construction kits as pathways into play, design and computation. In Proceedings of the 9th International Conference on Interaction Design and Children (June 2010), 214-217. https://doi.org/10.1145/1810543.1810574


[5] Azmira Bajra & Daniel K. Schneider. 2018. La fabrication digitale comme vecteur d’échange interculturel, In Communauté pour l’Innovation et la Recherche sur les technologies dans l’enseignement/Apprentissage, (October 2018). https://cirta2018.teluq.ca/teluqDownload.php?file=2019


[6] Daniel K. Schneider, Mattia A. Fritz, Kalliopi Benetos, Lydie Boufflers, Julien Da Costa & Mireille Bétrancourt. 2018. Un rôle pour la broderie numérique dans l'éducation? Communauté pour l’Innovation et la Recherche sur les technologies dans l’enseignement/Apprentissage (October 2018). https://t.co/A4wa8Fm9pZ?amp=1


[7] Daniel K. Schneider, 2019. Digital embroidery to teach ICT skills, Poster presented at AECT 2019, Las Vegas. https://edutechwiki.unige.ch/en/Digital_embroidery_to_teach_ICT_skills_…


[8] Data visualization with machine embroidery. 2018. Dagstuhl Seminar on Data Physicalization. https://edutechwiki.unige.ch/en/STIC:Data_visualization_with_machine_embroidery


[9] Machine embroidery in education workshop. 2019. EdMedia 2019,  http://edutechwiki.unige.ch/en/meew/


[10] Betsy Greer. 2014. Craftivism: The art of craft and activism. Arsenal Pulp Press.


[11] Sharon Lynn Chu, Francis Quek, Sourabh Bhangaonkar, Amy Boettcher Ging, Kumar Sridharamurthy. 2015. Making the Maker: A Means-to-an-Ends approach to nurturing the Maker mindset in elementary-aged children. In International Journal of Child-Computer Interaction (September 2015) 5, 11–19. https://doi.org/10.1016/j.ijcci.2015.08.002

[12] Cian O’Donovan, C., & Adrian Smith. 2020. Technology and Human Capabilities in UK Makerspaces. Journal of Human Development and Capabilities, (December 2019), 21,1, 63–83. https://doi.org/10.1080/19452829.2019.1704706

Je ferai un autre poster pour ces thématiques et qui exploite aussi un peu mieux les projets d'étudiants faits dans le cadre du cours STIC IV (2017)

- DKS, novembre 2021

Files